Jouons ensemble

Vues d’ici

Ces dernières années, les quartiers Est de Roubaix ont été métamorphosés par la rénovation urbaine. Depuis 2013, le projet Vues d’Ici implique les habitant·e·s dans ces transformations en les amenant à poser un nouveau regard sur leur lieu de vie. L’ARA et de nombreuses structures du territoire les rassemblent autour de la création d’œuvres collectives. Les temps d’ateliers et de fête permettent à des voisin·e·s, toutes générations confondues, de se rencontrer et de redécouvrir ensemble leur quartier !

Vues d’ici, des temps de rencontre et de fête autour de la création d’une œuvre sonore et participative

Pour que les habitant·e·s redécouvrent les lieux qu’ils·elles traversent chaque jour sans y prêter attention, Vues d’ici les invite à flâner dans leur quartier. Ils·elles posent un autre regard sur leur lieu de vie, et glanent au hasard des rues idées et matériaux pour créer des œuvres collectives, qui mettent leur quartier à l’honneur !

En 2013 et 2014, ce sont des histoires sonores qui ont germé sur les terres des quartiers Est. En 2014 et 2015, quatre-vingt-une cartes postales sonores ont raconté l’histoire et les liens que nourrissent les habitant·e·s avec leur quartier. Toutes les rues « sonnent » différemment. Qu’elles soient passantes ou plutôt secrètes, chacune a sa propre identité sonore. Les personnes qui y vivent, les commerces qui les animent, les parcs qui les enveloppent leur donnent un climat sonore et visuel particulier.

La dernière édition de Vues d’ici a rassemblé Pierre Dekerle, Louise Bronx et les habitant·e·s de janvier à mai 2017. Ensemble, ils·elles ont construit une maquette interactive et en 3D de leur quartier et ont fondé un collectif bruitiste : Les Bruiteurs de l’Est.

Une maquette interactive et intergénérationnelle des quartiers Est

Les habitant·e·s ont construits ensemble et avec l’artiste Pierre Dekerle une maquette en 3D qui reprend les formes architecturales, les couleurs, les textures et les sons du quartier. Lors de la deuxième édition de Vues d’ici, l’artiste Louise Bronx et les habitant·e·s se sont arrêté·e·s pour regarder, écouter et enregistrer leur environnement quotidien. Aujourd’hui, ces enregistrements enrichissent la maquette visuelle et sonore de ces endroits.





Différents étages permettent à toutes les générations de se retrouver autour de la maquette : tapis d’éveil pour les plus petits, crankie box (écran en papier enroulé sur deux bobines qui permet de visualiser une scène en boucle), puzzle, et jeux de toutes sortes pour les plus grands...


Les Bruiteurs de l’Est, avec Louise Bronx

Le collectif emmené par Louise s’est formé autour de deux classes de l’école Léo Lagrange, d’élèves du collège Van der Meersch, de seniors de l’Établissement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ainsi que d’habitant·e·s curieux·ses d’intégrer un tel chœur.

Ils ont récolté des objets dans leurs rues, avant de les transformer en instruments de musique. Sachets plastique, morceaux de bois, cailloux, bouteilles… Tout ce que les Bruiteurs de l’Est ont trouvé sur leur route a alimenté leurs compositions musicales !

Après quelques semaines de répétition, ils ont donné leur performance finale lors de la Fiesta d’ici : la fête de clôture du projet.

Quatre fêtes pour partager des moments conviviaux entre voisin·e·s

  • Fiesta #1 | ON VEUT PLUS DE BISOUS, D’AIRES DE JEUX ET DE BONBONS ! À l’école Jacques Prévert.
    Les enfants du quartier ont exprimé leurs revendications sur des pancartes avec l’aide de Oréli Paskal et des ados du club de prévention Horizon 9. Pour se remettre des émotions de leur fausse manif’, Louise Bronx a mis les enfants et les parents d’accord autour d’une mini-boum !
  • Fiesta #2 | SIESTE MUSICALE ET ATELIER LÉGUMES AMPLIFIÉS À l’aire de jeux de l’avenue du Président Kennedy.
    Les plus jeunes ont transformé les légumes en instruments avec Sébastien Faszczowy et les plus grands ont profité de l’ambiance musicale créée par Louise Bronx pour se relaxer, en bouquinant dans des transats !
  • Fiesta #3 | FRESQUE EN MUSIQUE Au centre social du Pile Sainte-Elisabeth.
    Les enfants et leurs parents ont redécoré un bout du Centre Social du Pile à l’aide de pochoirs. Pour animer la fête, Louise Bronx s’est métamorphosée en jukebox de bonne aventure : il suffisait de tirer l’une de ses cartes pour profiter d’une chanson !
  • La Fiesta d’ici | POUR TERMINER VUES D’ICI EN BEAUTÉ Place Carnot.
    On a fêté la fin de Vues d’ici autour de la maquette interactive, de la performance des Buiteurs de l’Est, d’un atelier de lutherie sauvage (fabrication d’instruments à partir de matériaux de récup’) et de divers stands créatifs tenus par les partenaires du projet !

La troisième édition de Vues d’ici a été organisée en partenariat avec le centre social du Pile-Sainte Elisabeth, la Maison du Projet Tout Pile, le centre social des 4 Quartiers, les multi-accueil Pataponts et Pile au Soleil (Association Temps de Vie), le club de prévention Horizon 9, le centre hospitalier de Roubaix (EHPAD Le Vert Pré), le Collège Van der Meersch et l’École Léo Lagrange.

Avec le soutien de la Région Hauts-de-France, de la Ville de Roubaix et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

ARA


301 Avenue des Nations Unies
59100 Roubaix
> Adresse e-mail

Tél. : 03 20 28 06 50
Fax : 03 20 68 06 78
© ARA 2017