Actus

Des ateliers d’expérimentation sonore pour jeunes avec autisme

Nous avons rencontré Sébastien, musicien spécialisé dans l’expérimentation, et Charlotte, chargée de projets d’action culturelle à l’ARA. Tous deux nous ont livré les rouages des ateliers qu’il et elle forgent ensemble pour permettre à des personnes avec autisme de profiter du plaisir de la musique.

La prise de plaisir dans l’exploration

Chaque semaine, un groupe de jeunes du Service d’Accueil de Jour Médicalisé (SAJM) de Loos se rend dans nos locaux pour partager une heure de musique avec Sébastien. Depuis septembre, ils·elles explorent toute une variété de sonorités produites par des instruments « classiques » et d’autres instruments tout spécialement créés par Sébastien et pensés pour correspondre à leurs sensibilités.

Cet éveil s’appuie sur toute une palette d’objets bruiteurs. Sébastien leur propose un large spectre sonore avec de petites percussions qu’il leur fait entendre de près, puis de loin, ou à travers des micros en transformant les sons avec des pédales d’effets. « On fait aussi des jeux de questions-réponses. Par exemple, je tape d’abord sur la baguette tenue par le jeune, il retape dans ma baguette » et ainsi de suite, jusqu’à instaurer une interaction fluide.

Quand on lui demande quel est l’objectif de ces ateliers, Sébastien nous répond qu’« on dit de ces jeunes qu’ils sont loin du monde, isolés dans leur bulle. Entendre les sons et les écouter, c’est justement s’inscrire dans son environnement. ». Mais les jeunes sont là avant tout pour se faire plaisir, en pratiquant aussi. Charlotte acquiesce, « on travaille parfois sur des choses mélodiques, mais c’est loin d’être exclusif. On est surtout là pour le plaisir de faire du son, du bruit. C’est de l’impro sans filtre et c’est ça qui est génial : les jeunes vont loin dans la proposition sonore. ». Est-ce que ça marche ? Clairement oui, pour Sébastien « il y a des sourires qui ne trompent pas ! ».

« On dit de ces jeunes qu’ils sont loin du monde, isolés dans leur bulle. Entendre les sons et les écouter, c’est justement s’inscrire dans son environnement. » Sébastien, musicien

Une initiation dans la durée

Ce n’était pas une première rencontre entre ces jeunes et le musicien-bidouilleur. En 2016, à l’occasion d’ateliers de lutherie sauvage qui se déroulaient au sein du SAJM, ils avaient créé ensemble différents instruments. L’établissement dispose depuis d’un carillon à 7 cloches et d’un berimbau (arc musical). Sébastien partage également son savoir avec les équipes d’éducateur·rice·s pour qu’ils·elles puissent poursuivre les ateliers en autonomie. Désormais, les ateliers ont lieu à l’ARA dans l’optique de les inscrire dans une démarche globale d’inclusion dans la société.

De nouveaux instruments pour enrichir l’expérience

Pour aller plus loin, l’ARA et Sébastien projettent de développer la création d’instruments adaptés qui facilitent la pratique musicale pour tou·te·s les non-musicien·ne·s et rendent l’approche de la musique beaucoup plus intuitive. Cette envie est liée à celle de l’ARA de développer l’accessibilité à la pratique de la musique, que ce soit dans le milieu du handicap ou tout simplement pour les novices.

Un exemple ? La flûte à pédale. Elle permet de palier les problèmes liés au souffle, en reprenant le même système que celui des orgues. En fonction de la pression du pied qu’on exerce sur une pompe reliée à la flûte, différentes harmonies s’échappent. « On peut s’amuser à faire des « clusters » de sons, avec tous les sons qui sortent d’un coup ou en actionnant les flûtes à tour de rôle. C’est super ludique ! » conclut Sébastien.

Pour rendre la création de ces instruments possible, nous recherchons des instruments hors d’usage à recycler !

Si vous avez :

  • du matériel électronique (table mix, pédales etc.) hors d’usage,
  • de vieilles baguettes, mailloches, maillets, brosses etc.,
  • de vieilles cordes de guitare ou de basse,
  • des peaux de tambours de caisse claire, timbres etc.,
  • ou de vieux instruments cassés
    qui trainent dans vos greniers, apportez-les-nous. Nous leur donnerons une seconde vie !

Projet mené en partenariat avec le Service d’Accueil de Jour Médicalisé (SAJM) de Loos.

ARA


301 Avenue des Nations Unies
59100 Roubaix
> Adresse e-mail

Tél. : 03 20 28 06 50
Fax : 03 20 68 06 78
© ARA 2017