Actus

Children of a New World : on a refait le monde en musique !

Pendant une semaine, les deux musiciens globe-trotteurs de Boogie Balagan ont posé leurs valises à l’ARA. Préparation de leur concert à la Cave aux Poètes, rencontre avec les habitant·e·s et projection-débat à la médiathèque La Grand-Plage autour du film Le Cochon de Gaza... Voici le carnet de voyage du Children of (…) 2016.

Première escale : les ateliers d’initiation à la derbouka

Pendant un mois, les familles de l’association Amitié-Partage et les ados de l’École de la deuxième chance se sont essayé·e·s à la derbouka, un instrument de percussions arabe.

Les drabki en herbe ont été guidés par Areski Dries, percussionniste hors-pair, habitué des scènes roubaisiennes et du « 301 » qui a joué avec de grands noms de la musique algérienne (Khaled, Takfarinas…). Avec lui, ils·elles ont découvert les origines de l’instrument et ont appris les bases des rythmes arabes.
Redécouvrez leur parcours dans l’article On apprend la derbouka en famille à l’ARA !

Le point culminant de ces ateliers a été la rencontre avec les Boogie Balagan. Les apprenti·e·s drabki sont partis à la découverte de la philosophie, des envies et des motivations des musiciens. Les discussions ont bien inspiré nos curieux·ses : les jeunes de l’École de la deuxième chance ont été jusqu’à mettre le grappin sur les instruments des musiciens et improviser un bœuf électro-acoustique à base de derbouka, guitare électrique et batterie. On devait bien s’attendre à ce « joyeux bordel », puisque c’est ce que signifie « Balagan » !

Seconde escale à la médiathèque la Grand-Plage : projection du film Le Cochon de Gaza

Le mercredi 23 novembre, c’était sortie ciné à la médiathèque La Grand-Plage avec une séance affichant complet ! Les musiciens qui ont co-signé la bande-originale du film étaient disponibles à l’issue de la projection pour répondre aux questions des spectateur·rice·s, échanger et débattre.

Destination finale : les embruns méditerranéens des Boogie Balagan ont réchauffé la Cave aux Poètes

Avant le concert, Bertrand Dupouy a décrypté les influences de l’histoire de leurs terres d’origine sur le répertoire des Boogie Balagan.

« Fondé en 1948, l’État d’Israël a été, du fait de la diaspora, une terre d’immigration. Malgré les tentatives d’unification par l’usage de l’hébreu, les influences culturelles (et donc musicales) ont été innombrables : slaves, baltes, russes, yéménites, anglo-saxonnes, méditerranéennes... Dès les années 60, une pop israélienne occidentalisée a vu le jour, suivie dans les années 70 par le développement d’une importante scène rock psychédélique. Les productions actuelles se situent dans la continuation de ce mouvement, sur fond de revendication des racines orientales, dans la tension entre Ashkénazes et Sépharade. ».

Les Boogie Balagan, c’est un sacré melting-pot ! Ils chantent en anglais, français, arabe, turc, hébreu, espagnol, italien, grec et utilisent même un dialecte des Maldives. Ils font matcher des ambiances orientalisantes avec l’esprit rock des guitares électriques. Sans surprise, l’ambiance était caniculaire malgré les températures hivernales, en cette fin novembre à Roubaix… Pour preuve, on partage avec vous une minute de ce show, muy muy caliente !


Ce Children of a New World s’est inséré dans la programmation de « 2016, Année des Langues du Monde » et a été soutenu par la Ville de Roubaix.

ARA


301 Avenue des Nations Unies
59100 Roubaix
> Adresse e-mail

Tél. : 03 20 28 06 50
Fax : 03 20 68 06 78
© ARA 2018