Initions les curieux

Électrons libres

Des jeunes avec autisme fabriquent des instruments de musique avec l’aide d’un luthier et d’un musicien électronicien. Ces instruments, hybrides et ingénieux, leur permettent d’explorer librement les sons, de créer de nouvelles manières de jouer et de composer leur propre musique.


Documents à télécharger

Depuis trois ans, nous proposons des ateliers d’exploration sonore réguliers au sein de plusieurs structures d’accueil de personnes atypiques de l’Association d’Action Sanitaire et Sociale de la Région de Lille (ASRL).
Au fil de nos interventions, nous avons constaté que les stimulations musicales et sonores apportaient de véritables expériences sensorielles aux jeunes avec autisme, essentielles à leur bien-être global. Pour enrichir ces ateliers et les propositions musicales qui en émergent, nous avons décidé de créer, avec eux·elles, des instruments qui correspondent à leur pratique et leurs expérimentations.

Qui sont les Électrons libres ?

Les jeunes du Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de Wattrelos vont développer leur démarche artistique en fabriquant des instruments hybrides et à l’image de leur ingéniosité avec un luthier sauvage, un musicien électro et un groupe de jeunes de l’École de la 2ème Chance (E2C). Ces instruments innovants leur donneront l’opportunité d’explorer librement toute leur créativité.

La lutherie sauvage et les expérimentations électroniques

La lutherie sauvage permet de créer des instruments sur mesure, à partir de matériaux divers (bois, plastique, boite de conserve en métal...), les possibilités de création sont infinies. Cette spécialité est parfaitement adaptée à la construction d’objets sonores novateurs, dont la conception s’inspire directement des techniques de jeu de ces jeunes, qu’ils·elles réinventent sans cesse.

En effet, Sébastien Faszczowy, le luthier sauvage qui accompagne les jeunes depuis 3 ans, construit ses interventions en fonction des affinités et des envies des participant·e·s. Il leur propose un large panel d’instruments et permet à chacun·e de découvrir les sons, les méthodes de jeu qui lui plaisent et de nouer une relation à l’instrument avec lequel il·elle se sent le plus à l’aise. Ses observations et sa connaissance des jeunes vont lui permettre de concevoir des instruments complètement personnalisés.

Maxime Duhamel, musicien (et ancien ingénieur), va associer l’électronique à l’aspect organique de la lutherie sauvage pour enrichir l’expérience musicale et concevoir, avec Sébastien, des instruments qui offrent des possibilités de jeu illimitées. Toutes les improvisations bruitistes et les expérimentations sonores seront rendues possibles.

« Le projet Électrons libres va permettre à ces jeunes d’expérimenter une pratique musicale conçue par et pour eux·elles. »
Charlotte, chargée de projet à l’ARA

La rencontre entre des jeunes de l’École de la 2ème Chance et du FAM de Wattrelos

L’École de la 2ème Chance (E2C) permet à des jeunes sorti·e·s du système éducatif sans qualification ni emploi de découvrir des univers professionnels variés. En impliquant ces jeunes dans Électrons libres, nous décloisonnons les univers et levons les barrières qui entourent encore le handicap. Nous créons les espaces de découverte de l’autre et d’une nouvelle discipline : la lutherie sauvage.


« C’est permettre de découvrir l’autre pour se découvrir soi. »
Charlotte, chargée de projet à l’ARA

Au fil des ateliers, les jeunes iront à la rencontre des un·e·s et des autres, et fabriqueront ensemble. Cette expérience leur permettra aussi de découvrir plusieurs champs professionnels (médico-social, musique, lutherie, culture) et, peut-être, réveillera des vocations !


Électrons libres, le podcast

  • #1 | La naissance du projet (Enregistré en novembre 2018)

Le projet Électrons libres est soutenu par le département du Nord et la Fondation SNCF.

ARA


301 Avenue des Nations Unies
59100 Roubaix
> Adresse e-mail

Tél. : 03 20 28 06 50
Fax : 03 20 68 06 78
© ARA 2019